Utilisation de la canneberge pour les infections urinaire ?

Utilisation de la canneberge pour les infections urinaire ?L’infection urinaire est une maladie très courante chez de nombreuses femmes. Les causes en sont nombreuses. Mauvaise hygiène, port de sous-vêtements faits avec des matières synthétiques, la faible taille de l’urètre sont parmi les grandes origines de l’infection urinaire.

En effet, ces mauvaises pratiques favorisent l’entrée des bactéries dans la vessie. Que faut-il alors faire pour combattre les infections urinaires ? Il existe des remèdes naturels et des solutions médicales. Il appartient à chacun de choisir la solution qui lui convient. Parmi les astuces de grand-mère, l’on trouve la canneberge.

Qu’est-ce que la canneberge ?

Il s’agit d’un petit arbre ramifié que l’on appelle Vaccinium macrocarpon de son nom scientifique. On l’entend également sous le nom de Cranberry en anglais. Ce type de plante se développe particulièrement dans les zones humides avec un pH acide de 4 à 5. L’arbre ne mesure que 30 cm au maximum, mais a des branches qui peuvent atteindre les 80 cm. Ses fleurs sont roses et ses fruits sont charnus avec des pépins et des graines rouges.

Les fruits de la canneberge sont utilisés à travers le monde pour soigner pas mal de maladies, dont les cancers. Ils ont en effet des vertus thérapeutiques reconnues. Ces fruits contiennent des substances très recherchées pour soigner plusieurs maux. Il s’agit de la proanthocyanidines de type A ou PAC A reconnue pour combattre les infections urinaires. Par ailleurs, la canneberge contient 65 % de cette substance. Celle-ci est commercialisée sous forme de jus, de comprimé, de gélule et de fruit séché.

Comment la canneberge combat les infections urinaires ?

Mis à par la proanthocyanidines de type A, la canneberge contient aussi d’autres éléments comme l’acide quinique. Ce dernier est connu comme étant un agent antibactérien. Ensemble, ces deux éléments attaquent de façon radicale l’E. Coli, la bactérie responsable de plus de 90 % des infections urinaires. La canneberge est efficace aussi bien pour prévenir que pour guérir les infections urinaires.

Le dosage de la canneberge n’est pas encore très cadré de nos jours. Cependant, une étude démontre que 36 mg de gélule équivaut à 3 verres soit 300 ml de jus de canneberge. La composition de ce jus doit comporter 25 % de canneberge pure. Il faut prendre environ entre 250 ml et 500 ml de jus de canneberge ou entre 300 mg et 400 mg de canneberge en état solide par jour.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *